Aller au contenu

Le nombre de crédits à regrouper lors d’un regroupement de crédits est il limité?

La loi n°2010-737 du 1er juillet 2010 appelée Loi Lagarde a pour but la protection des consommateurs en matière de crédits à la consommation et contre le surendettement. Un des points non-négligeable de cette loi et le regroupement de plusieurs crédits en un seul.

Le regroupement ou rachat de crédits

C’est le moyen de regrouper en un seul prêt les plusieurs crédits et dont le remboursement devient chaque fois plus difficile.
Le but de ce regroupement est de n’avoir plus qu’une seule échéance. Le montant de l’échéance du nouveau prêt sera moins élevé que la somme totale des divers prêts.

Les crédits qui peuvent être regroupés

Tous les crédits peuvent être regroupés en un seul et même crédit.

  • Tous les crédits à la consommation comme les prêts personnels ou renouvelables.
  • Les découverts bancaires.
  • Les crédits immobiliers, sur lesquels il faut être très vigilant. Les frais de remboursement anticipé sont souvent très élevés. De plus, le taux pour ces prêts est souvent avantageux pour l’emprunteur.

On peut donc, regrouper tous types de crédit en un seul crédit auprès d’un seul établissement financier. Le nombre de crédits à inclure dans le nouveau prêt n’est pas limité. C’est le montant qui sera pris en compte et la capacité de remboursement de l’emprunteur.

Les précautions à prendre par l’emprunteur

Si réunir tous les crédits contractés en un seul, peut sembler la solution « miracle », l’emprunteur doit être vigilant sur certains points. Une assurance décès Invalidité Permanente et Définitive devra être négocié. Les différentes assurances contractées avec les anciens prêts n’étant pas reprises par le nouvel organisme prêteur, elles deviennent caduques. Attention au contrat type, il faut un contrat adapté à l’état de santé et âge de l’emprunteur. Ce contrat peut être souscrit auprès d’une compagnie au choix de l’emprunteur et non imposé par le prêteur. Parfois, une assurance Invalidité Temporaire de Travail peut être incluse, et même exigée.

Baisser le montant de l’échéance veut dire augmenter son temps de remboursement. Le rachat de crédit doit apporter une « bouffée d’oxygène » et non devenir un problème plus tard. Cela implique de savoir calculer au plus juste la mensualité, la durée et le taux du nouveau prêt.
Surveiller qu’une des clauses du contrat de rachat de prêt ne soit pas l’impossibilité de remboursement anticipé. L’organisme financier qui procède au rachat est dans l’obligation de clôturer les multiples crédits auprès des divers organismes. Ces mêmes organismes doivent fournir à l’emprunteur une attestation de remboursement prouvant le remboursement intégral du prêt.