L’assurance professionnelle, pour quels besoins ?

Toutes les sociétés peuvent être amenées à traverser une crise pouvant porter atteinte à leur santé, leur sécurité ou leur pérennité. Cela ne touche pas uniquement les grands groupes mais également les indépendants, les TPE/PME, les start-ups ou les freelances. A ce titre, l’assurance professionnelle permet de prendre en charge divers risques pouvant peser à la fois sur des biens matériels, immatériels ou des personnes.

Assurer la pérennité de l’entreprise en période de crise

De prime abord, tout comme les locaux à usage d’habitation, les bureaux professionnels bénéficient d’assurances pour protéger les murs et les biens en cas de divers sinistres. Cela couvre classiquement les dégâts des eaux, les incendies, les dommages électriques, les dommages liés aux événements climatiques de même que les catastrophes naturelles, les actes de vandalisme, le vol de marchandises ou les dégradations, par exemple. Plus de 500 activités professionnelles sont concernées. Ainsi, il est possible d’assurer les salles de sport, les cabinets médicaux et paramédicaux, les salons de coiffure, les bureaux informatiques, les agences de voyage, les commerces de prêt-à-porter, etc. Le coût de l’assurance bureau dépend de l’activité à assurer, de la superficie et de son contenu.

Dans un second temps, il est judicieux d’assurer la femme ou l’homme clé de la société. Il s’agit d’une personnalité importante au bon fonctionnement de l’entreprise. L’assurance homme clé peut ainsi couvrir le dirigeant d’entreprise ou toute personne devenue indispensable, par son expertise, à la société. Cela peut représenter un commercial rapportant l’essentiel du chiffre d’affaires, un développeur informatique ayant élaboré l’algorithme précis sur lequel repose l’activité de l’entreprise, le savoir-faire d’un artisan ou un avocat associé. En somme, il s’agit de la personnalité dont l’absence serait véritablement néfaste pour la santé, la sécurité et la pérennité de l’entreprise.

Prévenir les risques matériels ou immatériels à venir

L’assurance responsabilité civile professionnelle est obligatoire pour les professions réglementées. Il s’agit par exemple des professionnels de la santé (médecins, ostéopathe, infirmière, masseurs-kinésithérapeutes) et du droit (avocats, notaires), d’organismes financiers tels que les banques ou les comptables. Le secteur de l’immobilier, des médias ou du service à la personne ont aussi l’obligation de s’assurer. L’assurance « RC pro » assure une protection indispensable pour l’entreprise de même que pour l’ensemble de ses salariés. Elle couvre aussi bien les dommages corporels matériels qu’immatériels causés par négligence, omission ou imprudence. Dans le cadre d’un litige, les frais dus en dédommagement peuvent s’avérer catastrophiques pour une entreprise. En effet, ces derniers peuvent représenter plusieurs milliers d’euros et impacter de façon irrémédiable la santé et la viabilité de l’entreprise.

L’assurance professionnelle couvre également les cyber-risques. Ces derniers peuvent avoir une incidence dommageable sur l’entreprise ou son image. Les PME, les indépendants et les start-ups sont autant vulnérables que les grands groupes en matière de piratage, malveillance informatique ou virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *