Les bases pour investir en bourse en 2020

En France, le marché boursier est souvent qualifié par les investisseurs de « trop risqué » ou « trop instable ». Pourtant, c’est aussi un moyen d’obtenir une rentabilité élevée sur le long terme, à condition d’en comprendre le fonctionnement.

En quoi consiste l’investissement boursier ?

Par le biais d’émission d’obligations ou d’actions, le marché boursier va permettre aux entreprises de lever des fonds en ouvrant son capital à l’épargne publique. Pour les entreprises, c’est un moyen de se financer autrement qu’en ayant recours à l’emprunt.
Du côté des particuliers, investir en bourse équivaut à la vente ou l’achat de titres sur les marchés financiers. L’investisseur peut ainsi en tirer un revenu, notamment par le biais des dividendes (part des bénéfices réalisés par une entreprise qui est versée à ses actionnaires).

Pourquoi investir en bourse ?

Tout d’abord, l’investissement boursier présente certains avantages. En effet, les investisseurs espèrent, par le biais de ces placements, obtenir une rentabilité (le plus souvent à long terme) supérieure à celle qu’offre des placements plus classiques tels que l’assurance-vie ou le livret A. Cela dit, compte-tenu de la fluctuation du cours des actions, le risque de perdre ses capitaux est élevé et les épargnants ne peuvent donc pas compter sur un rendement à court terme. En général, c’est après 10 ans qu’il est possible d’obtenir une rentabilité intéressante. Au delà, la rémunération du capital placé est estimée à environ 8% par an, si le contexte économique est favorable.
Ensuite, les placements en bourse sont considérés comme « adaptables », c’est à dire que l’investisseur peut les retirer du marché lorsqu’il le souhaite, contrairement à certains autres produits financiers dont les fonds ne peuvent pas être débloqués avant plusieurs années. Il est ainsi possible d’adapter sa stratégie de placement en fonction du marché afin de limiter au maximum les risques.
Enfin, il est possible de diversifier ses investissements, en ne plaçant pas tout son capital dans le même secteur. En cas d’écroulement d’un secteur, l’épargnant qui a diversifié ses placements peut quand même s’assurer une bonne rentabilité.

Comment investir en bourse ?

Tout d’abord, l’investisseur doit définir quelle approche il veut envisager pour placer son argent. Plusieurs solutions sont envisageables. En effet, il est possible d’investir par le biais d’ETF (Exchange Traded Funds) ou trackers, qui permettent un accès aux marchés financiers internationaux. Ils répliquent la performance d’un indice ou d’une matière première comme le pétrole par exemple. Ce choix protège l’investisseur de toutes les variations que le marché peut subir. Il profite d’un mouvement d’ensemble des marchés, ce qui permet d’éviter une potentielle déficience d’une seule ou de quelques entreprises.
Ce type de gestion est considérée comme « passive » car l’investisseur ne joue pas vraiment en bourse, il désire réellement placer son capital. C’est également adapté aux personnes qui débutent sur les marchés financiers, qui n’ont pas le temps de s’en occuper, ou qui n’ont pas les connaissances pour choisir eux-mêmes sur quels titres investir.
Les ETF sont considérés comme étant une approche idéale pour investir en bourse, car ils offrent une performance plus élevée et avec des frais de gestion moindre que des produits d’investissement classiques (autour de 0,20-0,30% de frais par an pour les ETF contre environ 2% pour les fonds actifs).
Il s’agit ensuite de déterminer la somme à investir. En bourse, il n’y a pas de capital minimal à placer. L’investisseur peut passer par un courtier ou par une banque dans laquelle il peut ouvrir un compte-titre, une assurance-vie ou un PEA (l’assurance-vie présente une fiscalité avantageuse, ainsi que le PEA, à condition de bloquer son épargne pendant au moins 5 ans).

Avec le second type de gestion, dit « actif », l’objectif de l’investisseur est de battre le marché. Il sélectionne des titres (actions, obligations etc…) aptes à accomplir des performances plus élevées que la moyenne du marché. Cela suppose une bonne compréhension du marché afin de déterminer quel moment sera le plus propice pour se positionner. Cette approche est donc plutôt réservée aux investisseurs aguerris.

Quelques règles à respecter

Ne pas placer tout son argent en bourse

Il est judicieux de ne pas placer toute son épargne en bourse, de part le risque que ce type de placement comporte. Il est donc plus prudent de réserver une part de son capital à des supports plus traditionnels comme le livret A, ou encore des placements immobiliers qui présentent moins de risques.

La définition de son profil d’investisseur

Selon sa personnalité, l’investisseur sera plus ou moins enclin à prendre des risques. Il est important de définir une stratégie qui correspond à son profil et de se connaître avant de se lancer sur les marchés financiers. A chacun de se fixer un objectif ainsi qu’un horizon de placement, en sachant que plus un placement est risqué plus il rapporte. A l’inverse, un placement peu risqué est moins rémunérateur.

La diversification des placements

Lorsqu’un investisseur souhaite investir en bourse, il est souhaitable qu’il diversifie ses placements afin d’amortir les risques et d’assurer un partage équilibré de son argent. Les répercussions seront moins importantes sur son portefeuille en cas de chute d’une valeur. Pour diversifier ses placements, il est possible de miser sur des entreprises différentes, mais aussi sur des secteurs d’activité diversifiés ou encore sur diverses zones géographiques.

Se renseigner sur les points essentiels

Avant d’investir de l’argent en bourse, il est préférable d’être renseigné au mieux sur les marchés financiers, ses différents acteurs, les produits financiers, leur fiscalité et les mécanismes. L’investisseur peut aussi obtenir des informations sur les entreprises cotées en bourse, qui ont l’obligation de publier certaines informations telles que les comptes annuels et d’autres rapports financiers semestriels ou trimestriels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *